• CR Vichy P FOUQUET

    Je profite ce soir d’une séance piscine annulée par les chloramines  pour faire mon CR un peu
    tardif de mon super week-end à Vichy. Objectif finir et si possible entre 13h30 / 14h

    Dernier petit entrainement natation au Gue de selle le mardi et la  j’en profite pour confier mon vélo
    à Yvan comme ça la voiture sera prête pour un départ de Montourtier à 6h le vendredi matin

    Vendredi 6h tout le monde est là c’est parti pour 5h de route avec une petite pause rapide
    a mis chemin histoire de soulager la vessie un petit café, les petits gâteaux de Patrick et c’est repartie

    Arrivée à vichy on cherche un petit peu et là surprise on croise la famille Mickael qui sort du camping
    heureusement il a déjà repéré les lieux et  nous indique le creps. Pour moi et Sylvie nous avions un
    petit logement à 5’ du départ et oui pour mon premier IM  je n’étais pas seul. En attendant au Creps
    tout le monde s’organise qui dort avec qui ? Toi tu ronfles ! Toi tu bouges ! La bonne ambiance, pour
    rassurer les conjoints : les Triathlètes dorment ensemble, ne s’accouplent pas mais il y en a de plus en plus ! 

    Vite fait retrait des dossards un petit plateau repas sur place et le briefing à 14h, le soir Pasta partie
    avec toute l’équipe super ambiance  photo de groupe et petite causette avec nos amis de Laval et après au lit.

    Samedi matin c’est le jour de Nelly et Yvan qui nous font une superbe course tous les mayennais sont dans les tribunes
    la fête commence et le stress commence à monter car demain c’est mon tour, pour descendre la pression l’après midi
    avec Sylvie on a fait une visite de la ville en petit train et rendez vous à 16h pour mettre les sacs et vélo dans le parc.
    Attention il ne faut rien oublier j’ai déjà révisé au moins 10 fois mes sacs reposer plein de question a mes triathlètes
    expérimentés heureusement qu’ils sont là. Le soir un petit repas léger et au lit de bon heure, réveil à 5h

    Dimanche matin pas besoin de réveil debout à 4h je tenais plus, déjeuner copieux un petit bisous et départ pour l’ouverture du parc à 5h
    je rentre dans les 50 premier dans le parc, je gonfle mes roues discute un peu avec le voisin mais c’est calme toute le monde est concentré je révise à
    nouveau le matériel et là gros coup colère mon compteur ne fonctionne plus batterie HS ça commence bien ! Plus de repère moi qui m’était entrainé
    pour rouler à 28 de moyenne et une fréquence pédalage entre 75 et 80 et la mon amis Tatav arrive la fleur au fusil et la ça va mieux on déconne un peux.
    Olivier arrive a son tour prêt concentré il cherche une pompe performante pour gonfler à 10kg ça rigole pas quand on vise -10h on arrive vers 7h c’est bientôt
    le départ des élites le stress commence à monter avec Alain on ce demande ce qu’on fait là ?

    7h10 c’est partie Alain est déjà partie à quelques longueurs d’avance et je ne le reverrai qu’après 50 km de vélo, je nage tranquille à mon
    niveau au dessus de nous plusieurs montgolfières jolie décor dommage que ça sent un peu le gaz j’aperçois aussi un nageur qui tire son fil handicapé dans
    un canoë (respect) 1900m une sortie à l’australienne me fait du bien histoire de ce remettre debout, de s’étirer et c’est repartie pour 1900m pour en finir
    en 1h22 ça commençais bien j’étais dans mes temps c’est partie pour le vélo 2*90 départ difficile avec une bonne côte au début et après circuit relativement
    plat et agréable ça roule ça roule le problème pas de repère pas de vitesse pas d’info de km   obligé de demander par contre j’ai retenu la
    leçon d’Olivier tu bois toutes les 10’ et tu mange toutes les 30’ merci ça marche, au bout de 50 km j’aperçois Alain on parle un peu tous va bien pour lui
    ça continue  vers le km 75 les fou du Half arrivent Mickael passe en premier Etienne et Samuel tous m’encourage en passant on attaque le 2 tour vers le km
    150 les jambes commence  a être moins souple  mais ça va toujours vivement qu’on court j’en termine en 6h et là je me dit ça devrais le faire dans la
    tente je me change complètement casquette, lunette et c’est parti pour le marathon, km 21 en 2h  je relance à chaque fois que je passe dans
    l’aire d’arrivée avec une super ambiance dans les tribunes surtout celle des Mayennais sauf à la fin du tour 3 ou la je me dis quand je sors du parc et que
    plus personne me vois je vais marcher un peu et après à chaque ravitaillement de plus en plus de marche je recroise Alain dans mon dernier tour on parle un
    peu et là on c’est que tout les deux on va finir. Je profite   de l’ambiance des ravitaillements et surtout le dernier ou là c’est la bière le
    saucisson et la bise des serveuses  il me reste plus que 5km et c’est fini

    A l’arrivée c’est super j’aurai jamais imaginé finir dans ces temps (12h19) et surtout dans une tel ambiance la suite de la fête a
    continuer jusqu'à minuit et c’est terminé avec bonne bière au camping Voilà l’aventure du 30 aout terminé MERCI  à ceux qui m’on encouragé et donner de bon
    conseil et surtout à Sylvie qui m’a supporté et soutenue pendant cette longue
    période d’entrainement et de m’avoir accompagné (car le 30 Aout c’était nos 28
    ans de mariage)  super cadeau !!!.

    Ce que je retiens c’est que l’on a passé un super
    week-end  dans une super ambiance et que
    tout le monde a réussi son objectif personnel. Pour les futurs participant le
    plus dur c’est : l’inscription / la préparation / le plaisir de la course
    et le CR. Pour le plan d’entrainement, demander celui à Yvan à ce jour il a
    pris de la valeur.

    Patrice


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :