• CR Tri Breizh P Durand

                              TriBreizh 2015 : le CR , si si, le vrai, l'unique !

     Et oui chers lecteurs et chères lectrices, voilà la stricte vérité au sujet de ce déplacement club vers les Monts d'Arrée pour le redoutable Half en duo de Commana-Sizun-Lac du Drennec !

     6 équipes et 10 accompagnateurs, bref 22 personnes dans un gîte 12 places ! Impossible ? Non ! Vous en rêviez, Olivier l'a fait et ça s'est très bien passé ! Olivier, c'est mon coéquipier ; on s'est préparé assez sérieusement mais on n'a pas réussi à trouver nos allures de course donc je suis un peu inquiet, il faut trouver un équilibre vélo-course à pied pour perdre le moins de temps possible.Notre objectif : finir première équipe de Mayenne et dans les 5h10 environ, pour ça il faut prendre de l'avance dans l'eau et gérer la suite avec efficacité.

     Le samedi c'est trajet avec Doudou, qui est plutôt calme avant l'épreuve ; on arrive les premiers (déjà) et on s'aperçoit que le gîte va être sympa, même à 22, ça s'annonce pas mal ! Petit footing puis je pars à l'échauffement vélo avant le XS ! Et là arrive la délégation Mastria, le stress monte d'un cran, si je me loupe c'est mauvais, si je me crame c'est très mauvais... faudrait pas réfléchir !

     Zou, je pars sans combi, ça va faire moins course...au final une belle course qui me fait du bien au moral mais qui doit inquiéter mon binôme ! Ensuite c'est la reco du parcours vélo, Oliv teste les réflexes de Guillaume et Jérôme, ils sont chauds !

     La soirée est cool, on s'assomme à tour de rôle en passant sous la porte du jardin, Théo et Lilian s'essaient au feu de forêt, on mange un repas d'ogre, délicieux d'ailleurs et toc:promenade dans la tourbière, déjà dans la course...la nuit est chaude, on tient plus le Bruno, Romain a amené un compresseur avec lequel il se prend pour David Guetta, Guillaume veut sortir en boîte, Steven cache le Rosé sous son lit en cas de soif nocturne, seuls Fouliq et moi sommes sérieux et tâchons de dormir ! Yvan, qui est secret ces derniers temps (si si) est au calme, et doit rêver d'une journée tranquille ! On dort plus ou moins, mais c'est pas grave car la course a déjà commencé dans la tête... faire une grosse nat pour interdire aux autres d'espérer, leur casser le moral d'entrée ! Ils ont mis des chronométreuses sur tout le circuit pour être parfaitement renseignés mais on sera impitoyable !

     Hop, le réveil sonne, petit déj, 114ème réglage du vélo de Romain et c'est parti pour le parc.

     Echauffement collectif à sec, puis dans l'eau, départ de la plage... tous à fond et grosse bagarre, je m'écarte, je nage fort, je prends une raclée à la bouée mais je finis par retrouver mon Fouliquen, je lui touche les pieds pour lui signaler ma présence mais il me file des coups de talons !

     Deuxième tour, il repart à bloc, je gère un peu et je reviens, on sort ensemble de l'eau:31'05'' !

     La course est gagnée, je me change tranquillement pendant qu'Olivier prépare du thé et des gâteaux, et après une petite sieste on prend les vélos ! On aperçoit Guillaume qui entame son deuxième tour natation, le jour commence à décliner, Jérôme est dans le parc depuis plusieurs heures et commence à grelotter. Bon, on en a marre d'attendre alors on part rouler un peu ; Oliv est bien, j'ai mal aux pattes du XS alors je le laisse travailler plus longtemps que prévu, puis les jambes reviennent et on commence à se relayer plus régulièrement, on faiblit à peine sur les 3 tours, on force pas, on est dans les clous : 2h51', l'objectif étant de courir propre pour moi qui suis le point faible en cap !

    Oliv court devant en cueillant des fleurs et moi je pars sur une allure moyenne que je pense tenir 21km et qui nous mettra à l'abri d'un éventuel retour ; on croise les espionnes de nos adversaires mais on se méfie de leurs indications... on nous parle de 5', d'un Jérôme écarlate qui souffle comme une forge, d'un Guillaume qui le frappe pour le faire avancer, d'un Samuel en petite forme, d'un Ybanou un peu grognon (et secret!), mais on n'y croit pas, on court ! Oliv encourage les mecs qu'on double, pour chambrer un peu aussi et moi j'alterne coca,eau, iso, gels pour faire avancer la machine, pour arriver AVANT LES AUTRES EQUIPES DU MASTRIA !!!!!!!!

    Et c'est fait, super course, Fouliquen très sérieux et concentré, on pouvait pas rêver final plus cool !

     Et là on attend que vous arriviez mes poulets, et on se régale à l'idée de chambrer ! On épargnera Sam car il a pas l'air bien, n'en rajoutons pas, on va se réserver pour les 2 affreux qui nous ont défiés : le cycliste fou et son fougueux équipier ; ils ont fait une très belle course et nous ont surpris, ensuite arrivent Steven et son Romain, très belle course aussi, puis Mika tout frais et Sam tout cramé, Doudou et Yban et leurs avocats respectifs pour la conciliation, puis Bruno le guérillero et un Patoche moins fastoche ! Tout le monde est là au milieu des supporters déchaînés ! Quelle équipe, bravo à tous et grand merci pour ce beau Week-End où à la fin ce sont les plus forts qui gagnent ! Comme dirait Oliv', » le tri c'est pas drôle, je gagne toujours »

     Special Thanks aux filles et aux jeunes pour nous supporter et nous ''supporter '',  et attention Guillaume, prends du bromure si tu veux pas devenir le nouveau Zlatan !

     La prochaine fois on prend des douches qui ferment

    A vous de jouer
    On se voit à Vichy pour la revanche

     Pascal et Olivier, (je suis son attaché de presse aussi)


  • Commentaires

    1
    patgauffre
    Mardi 30 Juin 2015 à 18:49

    J'attends les contres vérité

    2
    PhilVasseur
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 22:30

    Les jambes et l'art de la plume, quel talent ce Pascal. Bon courage pour l'Altriman, c'est dans bientôt, quel défi !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Marie-Foncée
    Samedi 1er Août 2015 à 11:51

    A quand les caméras embarquées que nous puissions vérifier la véracité des propos de l'attaché de presse !

    Bravo aux triathlètes, votre fan club en réclame encore et encore, surtout des week-ends en Bretagne, il fait toujours beau là bas, demandez à Iban et Olive, ils sont plus qu'objectifs !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :