•  

    En hommage aux Mottins j'appellerai ce CR "Flashback sur la course"

    Le décor : le magnifique lac de Paladru sous le soleil

    La musique : "Jalabert" des Wampas

    Les acteurs : 150 équipes dont 2 du TeamMastria and friends

    Les fans : Dame Manue

    16h samedi après-midi : Yban franchit la ligne d'arrivée sous les vivas de ses coéquipiers, on le laisse à peine respirer avant de lui poser LA question: " mais ils sont où ? " Son sourire béat est déjà presque une réponse. Il les a vus, ils l'ont doublé, ils ont cru sans doute que c'était possible et puis il est revenu, il les a repris un à un et maintenant il est dans le parc d'arrivée, hilare, et il raconte ... cuits, morts, détruits. Etienne crampé, Sam qui marche, Mika qui attend, Guillaume qui jette sa visière ...

    Ca va chambrer un peu ce soir autour d'un rafraîchissement bien mérité. Enfin ils arrivent les 4 Mousquetaires. On leur réserve un accueil de folie, les grilles du parc en bougent encore !
    Sébastien et Manue ont éteint les chronos depuis longtemps déjà, le Team Maximastria tient sa victoire : 32' d'avance, on aurait pu réparer 5 crevaisons.

    Mais ce sont de solides adversaires et faudra à nouveau se mettre à la planche l'année prochaine pour défendre notre titre. 

    Tout a commencé depuis longtemps, une stratégie élaborée, testée, peaufinée pour éliminer le maximum d'imprévus. 

    On nage ensemble, on roule ensemble, on court à 4 au départ et au bout de 8/10km on laisse les 3 plus frais finir le boulot, ensuite on chambre Guillaume pendant 365 jours, voilà le plan quasi parfait !

    Dans la pratique: une natation en aisance pour tout le monde avec Oliv en guide, on double 5/6 équipes et au passage on prend 6' à la Team Guillaume, comme prévu. 

    En vélo on part vite jusqu'au pied de la première bosse, là il faut laisser Yban récupérer un peu du départ rapide, une équipe d'Alès nous cherche la bagarre mais on reste zen, pour nous doubler ils sacrifient un équipier, ils le paieront 20km plus tard. Nous restons groupés, les relais s'enchaînent sans violence, on atténue au maximum les relances. On perd 3' sur les gamins au premier tour mais on fait jeu égal au deuxième. On finit à 5 sans coup férir, juste une voiture qui nous coupe la route mais le vieux Toby a encore des réflexes. 

    On se sépare à T2, laissant Yban en arrière-garde pour surveiller l'adversité, et on applique la tactique: je mène l'allure autour de 4'40" pendant 8 km. On double, on double, on double. J'imagine que les jeunes, avec Guillaume en tête, doivent envoyer tout ce qui reste. On arrive à la première bosse et je commence à ralentir mais Maxime me pousse, on double Oliv qui n'est pas au mieux mais il se refait sur le sommet. Deuxième difficulté : 3km de montée en trail, de forts pourcentages, je connais déjà le parcours et j'annonce que je vais finir en roue libre puisque Romain est frais comme un gardon et qu'Oliv et Max sont des extra-terrestres. Tout est parfait, réglé comme une pendule!

    Mais là arrive le grain de sable, le détail , l'imprévu, le truc qui tue! Je fais face à un début de révolte, de rébellion, mes petits gars me désobéissent. Ils veulent finir à 4 ! Moi je veux pas être le boulet qui fait perdre l'équipe alors ...va bien falloir la monter cette putain de bosse ! C'est parti, Maxime me pousse, Romain me tracte, Fouliquen me donne à manger, la crise d'asthme va et vient et je suis dans le brouillard mais on double toujours et enfin le sommet ! Dernier ravito. Le coca me sort par le nez mais faut encore faire la descente au max pour assurer le coup. Ils m'auront fait aller au bout du bout de mes réserves ces sales gosses. Je me refais dans la descente et on finit proprement à 4, encore mieux que prévu. Vraiment une super aventure, je pensais plus être capable de me faire aussi mal, alors merci à mes coéquipiers pour cette journée géniale et à l'autre équipe pour m'avoir foutu la pression et la motivation! Si Romain vient à Roth et m'appelle encore Alice je pense que j'ai de bonnes chances de faire un chrono sur le marathon.
    Après ... et bien grosse soirée avec Maître Sébastien en sommelier, quelques histoires incompréhensibles de Manue, une super ambiance comme pendant ces 3 jours. 

    Au final je suis sûr que chacun des 11 participants a trouvé du plaisir, de l'envie, du fun et que chacun est prêt à repartir l'année prochaine avec le couteau entre les dents pour retenter l'aventure et surtout savoir enfin comment Tiennou a demandé la main de Manue! 

    Merci à Max, Oliv, Yban, Romain, Alice aussi finalement, Sam, Mika, Etienne,Sébastien, Manue et ... mais il est où ? Encore sur le circuit ? Guillaume ! L'homme qui n'abandonne jamais comme l'a prouvé notre petit sprint du samedi soir.

    A bientôt les champions 


    votre commentaire
  •  Tout ce profilait bien pour la colonie de vacances à Paladru. 

    Vendredi matin, départ de la première voiture avec tous les vélos et une partie de l’équipe, départ de la deuxième vague le vendredi après midi pour arriver le soir et ce mettre les pieds sous la table...!

    Le Zaphira aura tracté la remorque d'une main de Maitre en menant tous les mulets à bon port.

    Vendredi soir, pour clôturer cette belle journée de voyage, une bonne plâtrée de pattes pour les grands sportifs que nous sommes. Manue nous borde chacun notre tour en nous comptant une petite histoire. Veille de course oblige, pas d'abus et tout le monde au dodo de bonne heure !

    Samedi matin, comme dirait le Zlatan du triathlon: " Messieurs beau temps pour faire la guerre".

    Effectivement les conditions sont optimales, soleil, pas un pet de vent, le décor est magnifique tout comme l'eau transparente du lac.

    On arrive sur le site il est 9h. Départ vers 11h10 pour les MAXIMASTRIA et 11h15 pour nous LES P'TITS JEUNES MASTRIA, tout le monde se prépare dans la joie et la bonne humeur. Pascal gesticule partout et Seb parle à n'importe qui, rencontre des gens peu fréquentables de Chateau Gontier.

    Manue nous prends en photo et file parfaire son bronzage...!

    Ça y est c'est l'heure pour les MAXIMASTRIA, leur natation démarre on les encourage en criant dessus. Ils s'organisent, posent leur nage et partent au large... On ne les reverra plus... 5´ plus tard c'est notre tour. La natation se passe plutôt bien pour les 2 équipes. On sort de l'eau en 38' soit 6' de plus que les MAXIMASTRIA qui sont déjà sur leurs vélos en train de goûter au relais délicat et progressif de Romain HULK. Nous démarrons à vélo et c'est parti pour 70km d’un circuit vallonné mais avec beaucoup de rendement.

    Les roues lenticulaires sifflent, la mienne un peu trop mais je m'en rendrais compte bien trop tard ... On pose le Vélo 2h après, on a repris 3' au MAXIMASTRIA.

    Là, tout est encore jouable, la décision se fera en CAP et c'est exactement ce qui s'est passé.

    4 km plus tard, on croise Ybanou-Chouchou en train d'uriner violet. On se dit : ‘’c'est bon’’.

    Mais 20' après, extinction des feux pour moi. Distribution générale de crampes, je dis alors aux gars de m'abandonner sur le champ de bataille. On s'accroche mais se sera en vain.

    Quelques encablures plus loin Sam ne se sent pas bien, je continue de boiter comme je peux poussé-tracté par Mickael. A 3 km de l'arrivée le cauchemar continu : Ybanou nous reprend. Guillaume en perd sa casquette...! Nous finissons tous les 4, Seb ayant mis le clignotant après le vélo. Frustré de la CAP mais content d'avoir partagé ça avec de supers mecs, on franchit la ligne. Les MAXIMASTRIA fanfaronnent, on les entend dans tout Paladru. Ils nous mettent 30'. Pascalou finissant en lévitation entre Romain HULK et Maxime HERCULES, Donc Chapeau messieurs et à la prochaine bataille pour une revanche qui s'annonce torride.

    Mais au fait : elles servaient à quoi les autres équipes ?

    A bientôt Etienne et Manue


    votre commentaire
  • Mais il est Où ?


    3 commentaires
  • Tri Chateau-Gontier

    La dream Team MASTRIA53 sur le M
    Sans oublier  E Busson, E Buchet, P Vasseur sur le S du matin.

    Résultats S.
    Résultats M.

    Quelques Photos.

    Bravo à tous.


    votre commentaire
  • Un CR! un CR ! un CR!   bon, d'accord
    un peu d'histoire...
       suite à un désistement puis donc à un recrutement on part à 5: Olivier, Sam et Guillaume, Etienne et moi (Pascal pour les mal-comprenants)
    on a un projet tactique, on a répété à 4 au Gué de Selle la natation en V, puis on a répété le passage de relais vélo à 4 (dont 2 remplaçants que je tiens à remercier : Matt dans le rôle de Fouliquen, et Sébastien dans le rôle d'Etienne) répétitions fort utiles...
    on explique tout ça dans la voiture qu'Olivier mène de genou de maître vers Combreux; il pleut à verses et ça va durer toute le journée sous forme d'averses éparses, bref un temps pourri...
    on zappe l"échauffement vélo, un petit footing, quelques accélérations et Zou...parc à vélo!
    14h10: on appelle Mastria53, départ 1'! Guillaume met ses lunettes de nat', en fait non il les détruit en tirant dessus comme une brute(déjà); l'arbitre réfléchit...il nous vire du départ, on repartira après tous les autres...
    Guillaume récupère une deuxième paire de lunettes et on revient au départ! le V nous attend: Sam devant allure souple, moi à sa gauche, Tiennou à sa droite , Guillaume au chaud dans le V et Oliv qui le pousse!
    GO!  
    de la théorie à la pratique...
        Sam part ...à bloc! le V explose, on se retrouve à 2, Tiennou nage tout seul loin sur la droite, Guillaume poussé par Oliv essaye de recoller mais c'est dur...on se réorganise un peu au bout de 300m
    la suite est plus calme, Sam nage tranquille...on sort en 28' pour les 1500m, pile ce qu'on espérait
     T1 moyenne mais correcte sous une pluie battante, on a doublé une équipe dans l'eau et on est seul dans le parc...on court dans la boue pour rejoindre la route et c'est parti pour 46kms plats mais sinueux
    Les relais s'enchaînent bien, la communication est bonne, on dirait qu'on a fait ça 50 fois...premier tour en 36'...on commence à reprendre et à déposer des équipes, on croise les premiers , ça roule fort.
    Le deuxième tour on appuie tous un peu plus, Tiennou et Guillaume commencent à s'enflammer, on met 35'..38.5 de moyenne, aucun accroc, peu ou pas de risques, une réussite!
    T2: pas moyen d'enfiler mes chaussures, je vire les semelles, tout est rempli d'eau, la course à pied est un bourbier...
    maintenant c'est moi le meneur (on a décidé de finir à 5 donc c'est le plus lent qui donne le tempo) . Sur le goudron on remonte 2 /3 équipes mais on rentre dans la forêt et ça se complique. On patauge dans l'eau, y a quelques bosses et donc des descentes, je prends une bonne gamelle dans l'une d'elle, Oliv' prend la tête, Sam donne les consignes pour qu'on reste efficace puis Guillaume accélère légèrement sur le dernier kilo, on a tourné en 4'30" sur les 13km, on a dû doubler 5/6 équipes...
    Classement final:3ème, on pouvait pas faire mieux, très belle perf d'équipe!
    On a réussi à être très homogène, à éviter les changements d'allure, c'est très encourageant avant Paladru ( The War of Mastria!!!)
    Une très belle épreuve où nous comptons bien retourner, avec plusieurs équipes cette fois...
    Après la course, une pause pizzeria à Chateaudun, un peu de Magie avec Olivier et son nouvel ami
    et un retour tardif mais joyeux, avec le sentiment d'avoir tiré le meilleur de nos capacités,
    et en plus on ne s'est même pas fait voler les vélos et Guillaume n'a pas perdu son alliance, 
    dorénavant l'équipe va se scinder en 2 :  les "expérimentés" vont rejoindre Maximus, Yban et Romain et les 3 brutes vont rejoindre Mika pour la lutte fratricide du Paladru Challenge!
    il va falloir reconstruire un nouveau V, et réussir à rester compact en vélo sur un parcours beaucoup plus vallonné! 
    affaire à suivre...
    en conclusion: merci les gars vous fûtes parfaits hier! bravo pour la performance et la bonne humeur
    Captain Pascal
    Classement Final: 3ème

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique